La Mamani

La Mamani
Auteur

Sandra NELSON

Illustrateur

Sébastien PELON

Editeur

Père Castor – 2014

Catégories : , Étiquettes : , , ,

Bolivie, au cœur de la cordillère des Andes. Anita est bien déterminée à retrouver la poupée que le terrible sorcier a volée à sa sœur Nina. Pour guérir sa sœur, elle demande l’aide de Mamani, une gentille sorcière guérisseuse. Mamani accepte d’accompagner la fillette jusqu’au lac où se cache l’affreux sorcier qui s’est emparé des rêves des enfants, mais Anita devra affronter seule les trois épreuves qui mènent à ce funeste personnage.

Mots-clés : Amérique du Sud, courage, quête, sorcière

Présentation générale

Cette histoire prend la structure d’une quête qui doit résoudre un problème. L’héroïne, courageuse, va devoir affronter des épreuves difficiles pour parvenir au lieu où sont conservés les rêves volés aux enfants. Le contacte bolivien s’appuie sur des personnages de cette culture et un environnement bolivien. La fillette réussira son parcours et sera la grande libératrice.
Notre analyse :
C’est la fillette Anita qui est l’héroïne de ce périple. Pour récupérer la poupée de sœur, elle va se faire aider par la Mamani . Elle affrontera donc trois épreuves (la chèvre, le basilic et la grotte) avec les cadeaux de la Mamani (les herbes, la potion, la poudre). On peut voir dans son parcours un rappel de l’épreuve de Thésée et du minotaure (le labyrinthe, la pelote de laine). En revanche, si on peut rapprocher l’épreuve finale de l’énigme du Sphinx, ici, c’est la fillette qui pose les conditions de l’épreuve ce qui est surprenant. La fin est un peu rapide et « magique » : la terre tremble, le sorcier est enseveli, Anita s’évade et tous les enfants retrouvent leurs rêves.

Les illustrations

Les illustrations s’appuient sur les motifs graphiques et les couleurs vives de la Colombie. Même la mer démontée est joliment traitée graphiquement. La palette de couleurs s’obscurcit lors de l’arrivée dans le labyrinthe et de la rencontre avec le sorcier mais éclate en feu d’artifice avec la projection des rêves des enfants.

Pour accompagner les enfants dans leur lecture

Cet album s’appuie sur des personnages de Bolivie qui ne sont pas connus des enfants. Il faudra donc identifier avec eux qui sont la Mamani, sorcière au grand cœur, la Pachamama, déesse de la terre et Salamanca, sorcier voleur de poupées pour dérober leurs rêves.
On pourra montrer que le personnage d’Anita est très positif. Elle est rusée (utilisation de la pelote de laine / chuchotement pour que le basilic s’approche), courageuse, tenace et aimante. Elle résout le problème qui est posé et ne recule devant aucune difficulté.
NB : Extrait de Wikipédia : Le basilic est une bête légendaire, souvent présenté comme un reptile, mentionné dès l’antiquité gréco-romaine comme étant un petit serpent au venin et au regard mortel. Durant le Moyen Âge, il fut plus souvent décrit comme un mélange de coq et de serpent et fut l’objet d’importantes superstitions, tant sur ses origines que sur ses pouvoirs d’empoisonnement et de pétrification. Le basilic apparut dans de nombreux bestiaires et des encyclopédies avant de devenir, à l’époque moderne, une créature du bestiaire de nombreux jeux de rôle.
Les auteurs ont déjà réalisé ensemble la Befana, livre sélectionné au JJL 2014 pour le niveau 1, qui mettait en scène une gentille sorcière italienne. Une façon de faire découvrir des personnages d’autres cultures et de s’apercevoir qu’il y a de nombreux points communs entre les contes du monde.

Pour aider les enfants à partager leurs lectures, nous vous proposons des images et des questions

• Le drapeau de la Bolivie : Où se trouve ce pays ? Comment y vit-on ? Quelles sont les particularités trouvées dans les illustrations ?
• Les plantes pour soigner : quel personnage pourrait-on représenter ainsi ? Pourquoi ? Est-ce la même chose que les médicaments ? A quoi « sert » la Mamani ? Quelle est sa fonction ? (ange gardien qui la suit masi la laisse se débrouiller seule)
• Les trois épreuves que doit subir Anna (le labyrinthe, le basilic, la grotte) : lesquelles sont représentées ? lesquelles manquent ? Quelles sont leurs difficultés ? Que cherchent-elles à prouver ? Comment les vit Anna ?
• Les poupées (objet de la quête) : A qui appartiennent-elles ? Que représentent-elles ?
• La mer agitée : qu’évoque-t-elle ? (le voyage d’Anna mais aussi ses péripéties, symbole de la difficulté de sa quête)