L’accident

L’accident
Auteur

Yves Grevet

Edition

Mini Syros – coll Soon

Année d'édition

2016

Catégories : , Étiquettes : , , ,

Il peut suffire d’un petit imprévu pour chambouler le cours du temps ! Fantine a un secret. Chaque jour, elle prend un plaisir fou à dévaler à toute allure, sur son vélo, la route de campagne déserte qui mène au collège. Mais ce vendredi-là, elle manque de percuter le tracteur du vieux Jeanjean et atterrit dans le fossé. Fantine s’en sort bien, rien de cassé! Pourtant, à partir de cet instant, elle ressent une présence invisible jour et nuit à côté d’elle…

Mots-clés : avenir, amour, rencontre

Approche générale

Voilà un récit de Science-Fiction simple et efficace. Ecrit en deux points de vue, il permet de réfléchir sur la dimension espace-temps et sur la notion de destin.

L’histoire

La vision du destin dans ce roman est quelque peu figée : le futur est surveillé, tout est fixé à l’avance et il ne faut surtout rien modifier. Il est même question de « nettoyer les bêtises dans le passé » au cas où il y aurait une interférence temporelle.
L’écriture en deux temps des mêmes évènements est plaisante. La première voix, celle de Fantine, permet de laisser le lecteur dans l’incertitude. La deuxième voix éclaire la première et apporte une explication : il fallait que Fantine aille à l’hôpital pour rencontrer son futur époux. Le choix d’une voix féminine puis d’une voix masculine équilibre le récit au niveau du genre. On pourra noter que la voix féminine est liée à la montée en tension, à l’angoisse, alors que la voix masculine est davantage ancrée dans des perspectives d’actions qui aboutissent… ou non.
L’écriture est aisée, rythmée, parsemée de notes humoristiques. L’intervention de la BRUTT reste une menace mais la dénomination même de l’organisme (Brigade de Répression Ultime du Terrorisme Temporel) semble ridicule. Les péripéties de la mission de Nock ne sont jamais dramatiques. Certes Fantine se retrouve avec une jambe cassée mais l’idée d’un « traumatisme différé » attesté sur un faux article d’internet fait sourire.
Les deux personnages principaux sont sympathiques. Ils ont la tête sur les épaules, ils sont volontaires, énergiques. Ils s’interrogent sur la relation à l’autre et surtout sur le sentiment amoureux. Fantine s’interroge sur sa relation avec Tristan. Nock, même s’il vient du futur, n’est pas insensible. Le frisson qui le parcourt lorsqu’il embrasse inopinément Fantine en témoigne. La vision de l’amour dans le roman reste très romantique : il n’existerait sur la terre qu’un être destiné à Fantine, leur rencontre est indispensable. Cette réflexion sur la naissance de l’amour à l’adolescence intéressera certainement au lecteur.

Pour accompagner les enfants dans leur lecture.

Le genre « science fiction » permet parfois de s’interroger sur le devenir du monde dans lequel nous vivons. Il amène également à s’interroger sur la notion de paradoxe temporel : que se passerait-il si on changeait le passé ? Quelles relations entre futur, passé, présent ? C’est dans cette deuxième veine que s’inscrit L’accident. Différents romans sur la même thématique ont déjà été sélectionnés dans le cadre du Jury Jeunes Lecteurs comme Le garçon qui savait tout, Loïs Le Borgne (JJL 2016) ou Ascenseur vers le futur, Nadia Coste (JJL 2015). La référence cinématographique absolue est bien évidemment la trilogie Retour vers le futur avec les aventures de Marty Mc Fly.