La liste des choses à faire absolument

La liste des choses à faire absolument
Auteur

Kate Klise

Illustratrice

M. Sarah Klise

Editeur

Albin Michel – 2019

Le chien Eli a toujours fait partie de la vie d’Astrid. Alors qu’elle fête ses 6 ans, la fillette réalise que son animal se fait vieux et décide de lister toutes les choses à faire avant qu´il ne soit trop tard : aller au cinéma, dormir à la belle étoile, faire du vélo et même manger des spaghettis aux boulettes de viande au restaurant. Lorsqu’Eli devient trop vieux, les deux amis se contentent de passer leur temps ensemble, car être avec Astrid est finalement la seule chose qui figure sur la liste d’Éli.

Mots clé: amitié, lien homme-animal

Présentation de l’éditeur

Le chien Eli a toujours fait partie de la vie d’Astrid. Alors qu’elle fête ses 6 ans, la fillette réalise que son animal se fait vieux et décide de lister toutes les choses à faire avant qu’il ne soit trop tard : aller au cinéma, dormir à la belle étoile, faire du vélo et même manger des spaghettis aux boulettes de viande au restaurant. Lorsqu’Eli devient trop vieux, les deux amis se contentent de passer leur temps ensemble, car être avec Astrid est finalement la seule chose qui figure sur la liste d’Eli.

Notre analyse

Cet album tout simple aborde la vieillesse et la mort de façon tendre et complice.
Elie et Astrid ont tout vécu ensemble, en connivence et en découvertes. Mais un jour, les rapports se sont inversés : Astrid a poussé en hauteur et Elie en âge. Alors quand Astrid comprend que son chien vieillit, elle prend conscience de l’échéance à venir et l’accepte en décidant de porter toute son attention sur son compagnon pour partager avec lui toutes ses envies. C’est ce temps en suspens qu’Astrid veut rendre le plus beau possible pour pérenniser cette fidélité en amitié qu’elle connaît depuis sa naissance.
Elle va donc lui proposer ce qu’elle aime, elle, sans se poser la question de savoir si c’est ce que, lui, souhaiterait : les pop-corn, les spaghettis, le toboggan, le vélo, les histoires, le cinéma, dormir à la belle étoile, dormir sous la couverture, prendre un bain moussant, aller au restaurant. On a donc un double point de vue car nous avons les pensées d’Elie aux propositions d’Astrid : « Ça semble délicieux… C’est amusant… C’est mieux qu’une balade en voiture… » mais aussi ses pensées par rapport à lui-même : « Je suis beau ; je suis vieux aussi… ». Jamais il ne s’énerve, il reste tendre et disponible.
Astrid rend « extraordinaires » des moments qui ont toujours été « ordinaires » entre eux.
Alors quand Elie ne peut plus marcher, que sa vue baisse et que son poil devient blanc, ils restent simplement à la maison avec leurs souvenirs.
Et quand Astrid lui demande ce qu’il aimerait encore faire avant d’être « trop vieux », Elie ne répond que « Ça. Juste ça. », c’est-à-dire être avec elle, contre elle. Pour ce chien, une belle vie est plus une suite de moments partagés avec celle – ou ceux – qu’il aime qu’une recherche d’événements plus ou moins exceptionnels.
C’est un album plein de poésie et de tendresse, jamais triste mais plein d’émotions.

Les illustrations

Les illustrations de Sarah Klise, avec leur caractère vintage, et leur papier de couleur crème s’accordent à merveille avec ce texte. On ressent pleinement leur complicité dans l’enfance, avec des situations de protection et de partages puis des tracés communs comme le sens des cheveux et des poils dans le toboggan ou sur la bicyclette nous font sentir la douceur et l’osmose des deux personnages. Le chien d’ailleurs est souvent plus expressif que la fillette, sans doute pour compenser son manque de paroles. Les couleurs douces et gaies à la fois donnent le côté calme et joyeux de leur relation. Et l’image finale où on les voit tous les deux face à un coucher de soleil sonne comme le point final d’une amitié qui sera conservée par Astrid avec de beaux souvenirs.

Pour prolonger la lecture

Ce livre est unique sur sa façon de traiter la vieillesse mais il rappelle quand même un peu « Mon papi peuplier » de Adèle Tariel et Jérôme Peyrat aux Editions Talents Hauts dans lequel un homme rapetisse peu à peu pendant que ses peupliers, dont il prend le plus grand soin, grandissent. Il veut transmettre cet amour de la nature à sa petite-fille qui le voit vieillir peu à peu puis disparaître