Le livre le plus génial que j’ai jamais lu

Le livre le plus génial que j’ai jamais lu
Auteur/illustrateur

Christian Votz

Edition

Ecole des loisirs-Pastel-2008

Catégories : , , Étiquettes : ,

Il était une fois une jeune fille pirate qui passait son temps à boire du rhum et à se battre.
Son plat préféré à cette jeune fille ? Le saucisson à la queue de chat ! MIAM !

Mots-clés : pirate, lecture

Présentation générale

Un livre tout à fait original qui mêle et entremêle des récits pour obtenir « Le livre le plus génial que j’ai jamais lu… ». De l’humour, des personnages délectables, des illustrations remarquables… La patte de l’auteur-illustrateur est vraiment là !

Notre analyse

Ce livre se présente comme un jeu qui explore la relation auteur / personnage. Un petit bonhomme râleur bougonne et commente le travail de l’écrivain en dialoguant avec un chat. Cela perturbe l’auteur qui en rate ses dessins et en fait des fautes d’orthographe.

L’histoire racontée est également un peu « folle » : une jeune fille pirate, buveuse de rhum, ne peut se séparer de son nounours mais liquide ses ennemis au pistolet laser tout en mangeant des saucissons à la queue de chat.

Ces deux histoires qui s’entrecoupent donnent deux niveaux de lecture qui peuvent être deux entrées pour les enfants : les pages colorées suivent l’histoire du pirate, les pages blanches suivent les commentaires du petit bonhomme jusqu’à la page des sept nains où, trop perturbé, le dessinateur arrête son travail et repart sur une autre histoire, celle du petit bonhomme grognon. Et là, en intégrant le bonhomme dans l’histoire, il « raccroche » la jeune fille pirate du début et les réunit tous les deux dans un coup de foudre qui coupe court à tous les commentaires…..sauf peut-être celui du chat que l’on pourrait proposer aux enfants de faire intervenir pour continuer les apartés sur cette seconde histoire.

On retrouvera ce principe dans les bandes dessinées de Gotlib avec la place de la coccinelle qui entre dans les vignettes et commente les tracés du dessinateur. Il faudra sélectionner avec précaution celles que l’on proposera aux enfants et leur demander de trouver les points communs avec le fonctionnement du livre.

Les illustrations, faites de photographies de tableaux réalisés avec des matériaux de récupération (bouts de ficelle, tissu, fils de fer, copeaux de bois….) créent des personnages particulièrement vivants, pleins de mouvements et très sympathiques.

Le texte se situe résolument dans le langage parlé avec des expressions qui seront peut-être à expliquer aux enfants (une histoire à la noix / une histoire tirée par les cheveux) et des références à l’univers du mélo (gambader dans les herbes folles / les petits oiseaux cui cui/ le prince charmant / le coup de foudre…..) reprises dans les dessins (cœur sur le chapeau / tresses en forme de cœur / la couleur rose ..)

Enfin, on pourra s’interroger avec les jeunes lecteurs sur le titre du livre : Ce livre est-il le plus génial qu’ils aient jamais lu ?….ou les faire réfléchir sur la place de l’amour dans les histoires.

Pour accompagner la lecture

A noter le site personnel de Christian Voltz :
https://www.christianvoltz.com/ sur lequel on peut accéder à la présentation de ses autres albums qui reprennent le même type d’illustrations et dans lesquels on retrouve parfois le petit bonhomme grognon…..