Nickel le teckel

Nickel le teckel
Auteure-Illustratrice

Juliette Lagrange

Editeur

Albin Michel Jeunesse – 2022

La vie n’est pas facile quand on est un teckel timide et maladroit et qu’on grandit au sein d’une famille de fiers sportifs. Alors, afin de ne pas être condamné à vivre dans l’ombre de ses frères chiens, Nickel élabore un plan pour parvenir à son rêve : être accepté pour ce qu’il est, un artiste, un grand !

Mots-clés : artsidentité

Présentation

Cet album est un régal du début à la fin ! Nickel est présenté comme une longue saucisse bien noire et brillante, ce qui lui donne des possibilités multiples de contorsions, expressions, attentions qui émaillent toute l’histoire.

Car si Nickel est méprisé par ses frères, grands compétiteurs canins et gagnants de coupes multiples, il a un jardin secret,l’art, que malheureusement personne ne reconnaît. En croisant deux peintres au jardin public, il décide de s’en rapprocher pour assouvir sa passion.

Il échafaude alors un plan loufoque d’échelle rétractable transformable en toboggan pour accéder à cet atelier d’artistes. Et c’est le début d’une vie secrète de création qui finira par être découverte, ce qui lui permettra d’être enfin reconnu pour ce qu’il est : un artiste.

Toutes ces étapes sont amusantes à leur niveau : son musée personnel, présenté avec des cartouches explicatifs comme dans un « vrai » musée dont il est très fier mais qui est détruit par ses maîtres, ses schémas de construction de son échelle et son plan pour fausser compagnie à sa famille, sa déambulation dans la ville de nuit en suivant les effluves de peinture et son retour en catimini dans l’appartement…On sourit, on rit, on l’encourage dans cette quête qui est pour lui essentielle.

Quand son stratagème est découvert et qu’il doit avouer sa double vie, toute sa sensibilité s’exprime : « Ce que j’aime, c’est observer le vent dans les feuilles, le reflet de la lune sur les toits, les couleurs de l’automne, l’odeur des cheminées… » Et sa présentation de ses carnets de croquis, de ses aquarelles, de ses albums lui permet enfin d’être reconnu.

Ces deux volets de sa personnalité, celui qu’il est au quotidien, dans son univers, et celui qu’il est en secret, dans ses pensées, son for intérieur, ses sentiments et ses désirs, s’opposent puis se complètent pour le faire apparaître dans sa complexité.

Voilà un beau message délivré par l’autrice : il faut accepter sa différence et se trouver un domaine de réussite qui permettra d’être soi-même en exprimant sa passion afin d’être valorisé aux yeux des autres. « Tu es notre Nickel à nous, certes différent, mais unique. »

Notre avis

L’histoire est rondement menée, et on adhère tout de suite au parcours de Nickel, de sa mise à l’écart à sa position d’artiste. La drôlerie se joint à l’émotion pour donner de l’épaisseur à ce personnage très attachant.

Tout cela est mis en scène par Juliette Lagrange qui est ici l’autrice et l’illustratrice et qui produit une explosion de couleurs dans des aquarelles douces, fourmillantes de détails qui donneront aux enfants l’occasion de se plonger dans cet univers. Peut-être Juliette s’est-elle reconnue dans cette histoire et a-t-elle voulu partager ses ressentis et son parcours ? On trouve d’ailleurs à la fin de l’ouvrage, des parties de ses illustrations, comme une mise en abîme d’un autre livre qu’elle vient de terminer : L’arrêt de bus de Nathalie Wiss (Editions Kaléidoscope).

Ses dessins, en format paysage, sont des représentations très travaillées des immeubles et des toits de Paris, souvent en doubles-pages qui donnent de magnifiques panoramas de la ville. Ses nuits retrouvent les tonalités de Van Gogh, ses effets de lumières et d’ombres accentuent le caractère de Nickel qui se morfond à la fenêtre de son appartement mais éclate de vie dans la lumière puissante des verrières d’artistes. Ses petits formats détaillent avec une telle précision les créations de Nickel, son plan d’échelle et ses stratégies, que les enfants non-lecteurs peuvent y mettre les mots tout seuls. Quant aux expressions qu’elle lui donne, elles sont si lisibles et tendres qu’on comprend d’un regard les émotions qu’elles transmettent.

Une belle histoire, joliment illustrée, amusante et émouvante, pour découvrir un milieu peut-être inconnu des enfants et un message sur l’acceptation de soi et l’importance de vivre sa passion. Une très belle réussite à partager autour de vous !

 

Pour prolonger la lecture

Un portrait de Juliette Lagrange  et une vidéo de l’association Coup de pouce sur l’autrice-illustratrice

Des livres de la même autrice

Hulotte - 1 Milo l'ours polaire - 1 Le Loir à la théière - 1

 

Des livres sur l’art 

Le cheval magique de han gan - 1 Nuit étoilée - 1

 

Mise en ligne en novembre 2022