Le soir de nos treize ans

Le soir de nos treize ans
Auteure

Evelyne Brisou-Pellen

Edition

Oskar-Editeur – 2007

Catégories : , , Étiquette :

Alice et Brice sont orphelins. Leurs grands-parents, qui les élèvent de manière très stricte, n’ont jamais levé le voile sur les circonstances du décès de leurs parents. L’accident en était-il vraiment un? A treize ans, ils cherchent la vérité coûte que coûte…
A partir d’un vieil article de journal, ils tentent de reconstituer les événements.

Mots-clés : secret de famille

Présentation de l’auteure

« Difficile de parler de ce roman, car ce qui m’a donné l’idée de l’écrire est en réalité la clé de l’énigme. Or, raconter la fin d’un polar… ce n’est pas de jeu !
Bon, d’accord, c’est un polar.
Alice et Brice, 13 ans, jumeaux, découvrent par hasard que l’accident qui a coûté la vie à leurs parents et à leurs frères – neuf ans auparavant – n’en était pas un : si la voiture a percuté un mur, c’est que le conducteur venait de recevoir une balle en plein cœur. Qui a tiré ? Pourquoi ?
… Mais ce n’est pas seulement un polar. C’est aussi la vie de ces deux jeunes dans un milieu clos et étouffant, entre des grands-parents stricts et terriblement “vieille France”. Si on ne s’en tenait qu’aux faits, on pourrait se croire plongé dans une histoire démoralisante. Heureusement, la solidarité des jumeaux, leur humour, leur prise de distance avec le quotidien, réussissent à dédramatiser le récit. En tout cas, grâce à cette affaire qui va bouleverser leur petit monde, ils vont conquérir le droit d’ouvrir les yeux et de respirer. »

Notre analyse

Livre d’enquête plus que livre policier, cet ouvrage se lit facilement car il a les ressorts classiques du polar qui lui donnent un rythme et maintiennent un suspens : indices, fausses pistes, personnage mystérieux… Ce sont donc ces éléments sur lesquels il faudra attirer l’attention des enfants pour qu’ils comprennent l’histoire et sa construction avec des retours en arrière qui ne suivent pas une chronologie pure.

Le contexte social et humain peut sembler sombre – accident familial, secret de famille, grands- parents stricts et étouffants- mais le dynamisme des jumeaux et leur recherche de la vérité donnent un ton optimiste à l’ensemble et parviennent à ne pas dramatiser le récit à outrance.
On peut aussi lire ce livre comme une quête initiatique qui va amener les deux jeunes à s’ouvrir sur autre chose que leur milieu d’origine et, en réglant leurs comptes avec leur passé, à accéder à une autonomie d’adulte.

Pour prolonger la lecture

L’association LIRE a déjà sélectionné un album et un roman écrits par Evelyne Brisou-Pellen , Le vrai prince Thibault (histoire d’humour et d’amitié) et Les concombres du roi (conte cambodgien sur l’amour et le destin).

                                                       

Si les enfants apprécient le côté policier de ce roman, ils découvriront avec plaisir  Dix minutes à perdre  de Jean-Christophe Tixier chez Syros qui met en scène un enfant emmené malgré lui dans une chasse au trésor en huis clos.