L’ours et l’enquiquineuse

L’ours et l’enquiquineuse
Auteur

Bonny Becker

Illustrateur

Kady MacDonald Denton

Edition

Casterman – 2013

Catégories : , , Étiquettes : , ,

L’ours était comme ça : revêche. Il n’aimait pas la compagnie, au point que personne n’était jamais entré chez lui. Un jour pourtant, quelqu’un frappa à sa porte. C’était une minuscule souris grise, bien décidée à s’inviter chez lui. Evidemment, l’ours lui referma la porte au nez. Mais c’était bien mal connaître la malicieuse souris. Bientôt, l’ours la retrouva partout dans sa maison : dans le placard de la cuisine, dans le tiroir à pain et même, même, jusqu’au cœur du réfrigérateur ! Mais quelle enquiquineuse !!

Mots-clés : animaux, point de vue, émotion

Présentation générale

L’album propose avec beaucoup de tendresse une histoire d’amitié entre un ours mal léché, solitaire et une petite souris têtue et malicieuse. Le rapport entre les deux personnages est des plus tendus au début du récit. La montée en tension de la colère de l’ours est délectable tant au niveau de ses expressions que des ses postures et des ses discours. Il passe par tous les états émotionnels ! La petite souris, quant à elle, reste dans sa ligne de conduite, toujours gentille et aimable, quelque soit le contexte.

Notre analyse

Voilà un conte dynamique sur l’amitié et la persévérance illustré tendrement à la manière des cartoons.

La souris va s’introduire chez l’ours et se cacher dans des endroits insolites et cette répétition va permettre aux enfants d’anticiper la réaction de l’ours et de reprendre les paroles du conteur : « minuscule, grise et les yeux malicieux » y compris quand le narrateur s’adresse directement au lecteur : « Vous connaissez la suite ? »

Le côté absurde la situation pourra être relevé (par où la souris est-elle entrée si tout est fermé ???)
On notera la gradation des réactions de l’ours qui va « gronder », « ordonner », « crier », « rugir » et trouver la situation « incroyable », « intolérable », « insupportable ».

En fait, la souris apparaît comme le miroir de l’ours et ce faisant va l’amener à se rendre aimable. La fin sera donc apaisante et rassurante. On pourra d’ailleurs comparer la première et la dernière image dans lesquelles l’ours et la souris sont devant la maison pour noter le changement opéré chez l’ours.

Pour prolonger la lecture

D’autres albums abordent ce thème de l’amitié en gestation comme Rouge-Matou de Eric Batut chez Milan (2000) ou Cherche amis de Audrey Poussier à l’Ecole des Loisirs (2004)

L’ours et l’enquiquineuse a ouvert la voie à d’autres récits reprenant les mêmes personnages. Une série existe maintenant : Les livres de l’ours, le rhume de l’ours, l’anniversaire de l’ours…

         

Retrouver toute la série sur le site des éditions Casterman