La soupe magique

La soupe magique
Auteure-Illustratrice

Katerina Gorelik

Traducteur

Vincent Etienne

Editeur

Seuil Jeunesse-2021

Dans une petite maison, vit la famille Chat. Les petits chatons adorent la soupe de leur maman Chat qui, parait-il, est magique?! Pour l’anniversaire de leur mamie, ils décident de lui en apporter une grande marmite. Et les voilà partis dans la forêt.
En chemin, ils rencontrent de nombreux animaux, qui auraient bien besoin de goûter un peu de soupe. Mais que restera-t-il, à la fin du voyage, du cadeau pour Mamie Chat??
Dans ce charmant conte de randonnée, d’une simplicité et d’une efficacité redoutables, on suivra avec bonheur les pérégrinations de nos petits héros, le long de scènes fourmillantes, truffées de détails amusants que l’enfant adorera retrouver de page en page.

Mots-clés : randonnée, famille, amitié, solidarité

Présentation générale

Pour l’anniversaire de leur Mamie, les quatre chatons préparent une soupe magique, celle qui, leur répète leur maman, fait grandir et donne des forces. Les voilà partis avec la casserole de soupe sur leur chariot pour aller l’offrir à leur grand-mère. En chemin, ils rencontrent une famille de lièvres affamés, une chenille trop faible pour se métamorphoser en papillon, un héron qui n’a jamais goûté de soupe, un crabe qui n’a pas la force d’ouvrir un coquillage, une fleur qui peine à éclore, un chien frigorifié, un cheval dont la charrette a une roue bloquée…Les chatons résolvent tous les problèmes grâce à leur soupe magique qui nourrit, qui redonne de la force, qui réchauffe et qui peut même graisser une roue. Ils en offrent à tout le monde avec une totale et belle générosité. Mais lorsqu’ils arrivent chez leur Mamie, la casserole est…vide ! Ils n’ont plus rien à lui offrir ! Heureusement arrive alors la fanfare des grenouilles, suivie de tous les animaux que les chatons ont aidés sur leur chemin. En remerciement, ils ont tous apporté un cadeau et de quoi faire la fête : Musique, ballons, lampions et fastueux goûter ! Cette soupe était bien magique puisqu’elle a donné lieu au plus bel anniversaire que Mamie-Chat ait jamais eu !

Notre avis

L’histoire est simple, construite sur le schéma des contes de randonnée, sans grande surprise, mais elle fonctionne très bien. Sa richesse réside dans les illustrations. Elle démarre avec un clin d’œil au Petit Chaperon Rouge, un des chatons en porte d’ailleurs le vêtement. La famille chat est très conventionnelle, c’est Maman-chat qui gère la cuisine et le projet des enfants, pendant que Papa-chat prend sa douche et boit son café au soleil. Mais pas de galette ni de petit pot de beurre, c’est une soupe qui va voyager ici et, logique enfantine oblige, elle est forcément magique puisque maman en vante toujours les vertus. Les ressemblances avec le Petit Chaperon Rouge s’arrêtent donc là. Car ce n’est pas un prédateur que les chatons vont rencontrer sur leur chemin mais des animaux qui, chacun pour une raison différente, se trouvent mal en point et vont être sauvés par la générosité des chatons qui, le cœur sur la main, vont distribuer leur soupe magique sans compter. Chaque problème sera solutionné grâce à cette entraide et à cette solidarité. Tout se finit toujours bien malgré les inquiétudes successives. Toutes les petites menaces sont déjouées. Jusqu’au happy end festif.

Le texte est vivant, simple et efficace. Il interpelle parfois le jeune lecteur (« Oh mais attendez ! Vous entendez ? »), celui-ci se trouve joyeusement embarqué dans un récit vivant et coloré qui invite au simple bonheur de vivre ensemble en étant gentil avec tout le monde. Ce dont on ne peut qu’être récompensé. Il y a donc ce récit qui progresse peu à peu jusqu’à ce que la marmite soit vide, ces personnages successifs que rencontrent les chatons et à chaque fois un univers naturel qui change : le bois, la forêt, l’étang, la plage, la montagne. Mais la vraie richesse de l’album, à notre avis, se trouve dans toutes les micro-histoires parallèles au récit, fourmillantes de détails amusants que l’on suit de page en page. Elles ne sont pas prises en charge par le texte, on les découvre avec plaisir dans la richesse exubérante des illustrations qui font un peu penser à celles de Claude Ponti. C’est là que cet album paraît lui aussi « magique » et permet différents niveaux de lecture. Dès la première page, et jusqu’à la dernière, des personnages extérieurs au récit vivent leur vie et racontent quelque chose d’annexe : Des souris chipent à la famille chat de quoi subsister ; un renard part à la chasse aux oiseaux, une cage sur l’épaule ; une chèvre accumule des bouteilles de lait dans son chariot ; un ours somnambule se promène en pyjama ; un porc-épic skateur participe à une course ; un loup en costume s’applique à suivre la chèvre ; un facteur-cheval livre des colis ; des grenouilles musiciennes s’entraînent…Chacun de ces personnages suit sa route. Parfois ils se rencontrent. Cela donne des détails assez drôles et de petites histoires à construire. Le loup, par exemple, qui semblait poursuivre la chèvre avec de mauvaises intentions reçoit un gland sur la tête, est enlevé par un aigle, piégé par une araignée…on s’aperçoit à la fin quand il jalouse un bouc entreprenant qu’il est en fait amoureux de la chèvre et qu’il ne lui finalement voulait aucun mal. Le facteur-cheval distribue ses paquets au fil des pages. A des bestioles cachées dans un tronc d’arbre, aux grenouilles qui reçoivent ainsi les instruments de musique qui seront ceux de la fête finale, aux goélands en maillot de bain sur la plage, au porc-épic qui découvre son skate, jusqu’aux bonshommes de neige qui attendent les carottes qui leur serviront de nez ! Autant de détails foisonnants et joyeux qu’il faut traquer en observant de près les illustrations de cet album. Tout ce petit monde se retrouve pour la scène finale, personnages centraux ou annexes, avec chacun un cadeau à son image. Les chatons sont récompensés de leur gentillesse, la Mamie n’a jamais eu pareil anniversaire, jusqu’au renard qui, transformé par la liesse générale, libère tous les oiseaux qu’il a capturés ! En résumé, un album réconfortant et résolument positif qui plaira beaucoup aux enfants de maternelle.

Prolongement

Katerina Gorelik est une autrice jeunesse russe qui vit à Moscou (ce qui explique les cornichons et les blinis lors du repas final !) Elle a écrit et dessiné une dizaine d’albums.

Et notamment, traduit également par Vincent Etienne,« La folle équipée » qui semble lui aussi fourmiller de détails et d’histoires à suivre en parallèle !

La Folle Équipée

 

 

Mise en ligne, mai 2022