Le secret de O’Reilly

Le secret de O’Reilly
Auteur

Nathalie Somers

Editeur

Didier jeunesse – 2019

Cet été, Kathleen O’Reilly est ravie de retrouver ses cousines irlandaises. Celles-ci se préparent à défier les terribles frères Clancy dans le grand concours musical du village. La tension est à son comble car les deux familles se détestent depuis toujours et chacune rêve de remporter le trophée.
Lorsque la situation s’envenime, Kathleen décide de s’en mêler. Elle va, malgré elle, réveiller un secret enfoui depuis trop longtemps…

Mots clés : musique, secret de famille, Europe

Présentation générale

Alors que la situation semble classique – deux familles qui s’affrontent pour remporter un trophée – des failles apparaissent rapidement et révèlent des histoires qui vont se mélanger au fil du livre : un concours de musique très disputé mais aussi une histoire d’amour et un secret de famille. Elles amènent toutes à des énigmes que l’héroïne devra résoudre. Les rebondissements relancent l’intérêt du lecteur et vont vers la résolution des problèmes de façon apaisée. C’est à la fois un récit d’aventure bien construit et agréable à lire mais aussi une réflexion sur l’évolution des modes de vie.

Notre analyse

L’histoire se déroule de nos jours, en Irlande. Ce pays est déjà un personnage du récit tant son climat, sa dureté, la présence de la mer, les villages et les traditions locales s’imposent dans la vie de ses habitants et forgent leur caractère. Cela donnera au livre un véritable ancrage et toute sa puissance.

On fait la connaissance de deux familles qui se détestent : les O’Reilly et les Clancy. L’héroïne de l’histoire est une jeune fille, Kathleen qui, accompagnée de son petit frère, va retrouver en Irlande ses cousins, les O’Reilly. Ils arrivent au village, en plein concours de musique traditionnelle qui va opposer leur famille à celle des Clancy. Tous les personnages sont présentés peu à peu et bien identifiés : les oncles, tantes, cousins et grands-parents des enfants français mais aussi les petits voisins irlandais, roux, agressifs et querelleurs. D’emblée Granny, la grand-mère, apparaît comme importante dans l’histoire par ses interventions étonnantes et on sent que Molly, une vieille femme rencontrée sur le port, va également avoir sa part dans le récit. Tous les personnages sont intéressants et attachants, avec des caractères bien trempés. Les liens sont forts entre eux et on sent vraiment le plaisir que les cousins ont à être ensemble autant que l’animosité qui les oppose à l’autre famille.

Kathleen est la narratrice. Elle évolue au fil des événements et se révèle peu à peu comme une jeune adolescente intrépide et dynamique, déterminée à trouver les causes des relations tumultueuses entre les deux familles. Au travers des différentes situations qu’elle va rencontrer (le comportement étrange de sa cousine, le vol de la statuette qui récompense le concours, la disparition de son frère), elle va partir dans des recherches parfois périlleuses. Ce côté déterminé et enquêtrice ancre le personnage dans des valeurs partagées par les filles comme par les garçons et on découvre peu à peu que les deux clans sont reliés entre eux par des liens jusqu’alors inconnus.

C’est ainsi que, Patrick et Billy, les deux jeunes garçons des deux familles ne comprennent pas pourquoi ils n’ont pas le droit de jouer ensemble et doivent supporter le poids des rancœurs des adultes. Ils vont braver les interdits et se mettre en danger, aidant involontairement Kathleen dans la mise au jour d’une vieille histoire de famille gardée secrète.

Effectivement, ce sont les deux ancêtres de cette histoire qui vont alors prendre leur place dans le récit et dévoiler une lettre qui permettra de tout comprendre.

Cette missive va également amener à aborder des modes de vie anciens, des traditions oubliées et de saisir l’évolution des mœurs. Ce sera l’occasion de comprendre la pauvreté de l’Irlande du début du 20ème siècle, la dangerosité de la mer, les mariages arrangés et le rêve américain.

Habilement, l’auteure va intégrer la technique d’aujourd’hui, Internet et Skype pour donner une fin plausible à cette histoire autour d’une harmonie retrouvée grâce à l’amour et à la musique. C’est très bien construit, selon un bon rythme et sans clichés. Une façon agréable de découvrir l’Irlande d’hier et d’aujourd’hui.

Pour accompagner la lecture

Il serait intéressant d’aider les enfants à situer l’Irlande et à comprendre les problèmes de la vie insulaire au fil des siècles. Les autres éléments donnés dans l’histoire sont suffisants pour en comprendre l’ambiance : le cadre géographique, les petits orchestres locaux, les pubs, la cuisine…Pas besoin de détailler davantage ! Les curieux se documenteront eux-mêmes !

Cet ouvrage peut faire penser au livre Le souffle de la pierre d’Irlande, de Eric Simard (Editions Bayard / 2001), un livre plus ancien mais de belle facture qui avait fait partie de notre sélection Jury Jeunes Lecteurs 2002. Plus tournée vers le fantastique des légendes de l’Irlande, c’est une histoire passionnante qui avait été bien appréciée des enfants de 9 à 12 ans.

Le souffle de la pierre d'Irlande, Tome 1 : Le feu